Présentation
Frédéric Leprince


Vigneron passionné, j’ai d’abord travaillé aux côtés de viticulteurs d’expérience, dans des domaines de renom pour approcher la plus haute qualité. J’ai appris le travail à la vigne pour obtenir des raisins de qualité puis les gestes précis de l’élaboration de grands vins de Bourgogne. Depuis les labours dans les vignes jusqu’à la dégustation finale des vins avant mise en bouteille, en passant par les vendanges et la taille des ceps, chaque travail se fait avec humilité et respect de la tradition.


Le vin se fait à la vigne


GrappeDe beaux raisins en nombre raisonnable sur chaque cep donneront des vins précis, aux arômes concentrés, qui sont l’expression fidèle de leur terroir. Leur qualité est le reflet d’un long travail à la vigne durant toute une année. L’hiver est la période de la taille, puis le pliage des baguettes laissées au printemps. Les bourgeons gonflent avec les beaux jours de mars et sortent mi-avril. La vigne sera en fleur mi-mai. Souvent, les vignerons comptent 100 ou 110 jours après celle-ci pour la date de récolte. Les travaux d’ébourgeonnage, de relevage et d’épamprage auront lieu tout au long de la pousse qui s’étalera jusqu’en juillet. La véraison suivra au mois d’août : c’est le changement de couleur des raisins.

La culture est respectueuse de l'environnement: labours mécaniques des vignes, aucun herbicide n’est utilisé, ni engrais chimique de synthèse. Je veille à respecter le cycle de la plante et les rendements sont maîtrisés, gage de haute qualité.

La vinification


Les vins rouges.

Soutirage à la fontaine Une fois vendangés manuellement, les raisins sont logés dans des cuves en bois pour une période de macération/fermentation allant de quinze jours à trois semaines. Je privilégie le minimum d’interventions sur les cuves. La fermentation a lieu spontanément, les levures naturellement présentes sur les baies de raisin sont préférées pour transformer les sucres en alcool. Poussé par le gaz fermentaire, le chapeau de marc doit être remis au contact du jus de raisin. Cette opération s'appelle le pigeage et assure l’extraction des composés aromatiques, colorants et structurants présents dans les pellicules des raisins. La fermentation alcoolique terminée, le jus est tiré et le marc pressé. Le vin est alors placé en fûts de chêne pour un élevage sur lies allant de 12 à 18 mois.


Les vins blancs.

Les raisins sont également récoltés à la main. Ils sont pressés directement, le jus est stocké en cuve pendant 24 heures afin de laisser les bourbes se déposer. Les bourbes sont des impuretés et des lies grossières, pouvant perturber la vinification. Une fois débourbés, les jus de raisin sont logés en fûts de chêne pour leur fermentation alcoolique, qui aura lieu spontanément. Elle peut être plus longue que celle des rouges, parfois plusieurs mois.


Fut L’élevage


Une seconde fermentation aura lieu en fût, la fermentation malo-lactique : la transformation naturelle de l’acide malique, composant de l’acidité d’un vin, en acide lactique à la perception « plus douce ». Lentement, les vins rouges et blancs vont se clarifier et un long élevage sur lies permettra d’obtenir de la complexité et de la profondeur. Mes vins ne sont pour la plupart ni collés ni filtrés avant leur mise en bouteille, afin d’offrir l’intégralité de leur qualité. Pour l’élevage, les fûts de chêne sont issus des forêts du centre de la France, de Tronçais majoritairement.



© API JR - Designed by bryant smith